mardi 5 avril 2016

La filière audiovisuelle française et le continent africain

Dîner-débat sur les enjeux et les opportunités de développement existants sur le continent africain pour les acteurs français de l’audiovisuel. 

Avec la participation de :

- Jean-Emmanuel CASALTA, Directeur de la stratégie et du développement de France Médias Monde
- David MIGNOT, Directeur général de Canal + Afrique
- Daniel GALINSKI, Directeur général de Lagardère Active Radio International
- Thomas BOUYER, Directeur régional Afrique au sein de la Direction du Développement
International de la Direction des contenus d’Orange
 Boris BACHORZ, Directeur Afrique à l’Agence France Presse (AFP)
 Etienne FIATTE, Directeur général de Canal France International

Avec près de 200 millions d’habitants, l’Afrique francophone présente un potentiel économique considérable pour les acteurs français de l’audiovisuel, du numérique et des télécommunications. Depuis deux ans, ces derniers y multiplient les projets et les acquisitions, répondant à une forte demande de contenus et de matériels audiovisuels mais également d’infrastructures numériques et de télécommunications. Ces initiatives ne se développent toutefois pas sans encombre : problèmes de sécurité, conditions sanitaires, instabilité politique. Le continent africain est un environnement complexe et incertain, dont les marchés sont encore en cours de structuration.
Quelle place pour l’Etat français dans l’accompagnement du développement économique des acteurs français de l’audiovisuel et du numérique en Afrique ?
Quels sont aujourd’hui les besoins en matière de régulation, de sécurité juridique (…) les freins à lever, et comment mieux accompagner le développement de la filière audiovisuelle française en Afrique ?
Faut-il renforcer les partenariats avec les entreprises locales ? Faut-il revoir nos outils de politique publique destinés à encourager la conception et l’export de programmes audiovisuels francophones à destination de l’Afrique ?
Comment nos institutions (CNC, CSA, ANFR,…) peuvent-elles apporter un soutien à la filière française dans cette démarche ?


Compte-rendu disponible sur demande.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire